médianoche


médianoche

médianoche [ medianɔʃ ] n. m.
• 1672; esp. medianoche « minuit »
Vx ou littér. Repas pris un peu après minuit. réveillon. « Le Médianoche amoureux », de M. Tournier.

médianoche nom masculin (espagnol medianoche, minuit, de media, qui est au milieu, et noche, nuit) Littéraire. Repas fin, repas de gala, fait peu après minuit.

⇒MÉDIANOCHE, subst. masc.
Vx ou littér. Repas fin pris après minuit sonné, notamment lors du passage d'un jour maigre à un jour gras. Aller à un médianoche. Faire médianoche (Ac.). Je ne crois pas que Laïs, la belle Impéria et Madame Vannoza, qui fut maîtresse d'un pape, aient jamais plus galamment égayé une médianoche (GAUTIER, Fracasse, 1863, p.194).
P. ext. Souper léger pris vers minuit. Il exigeait qu'elle allât chercher à la cuisine les restes. Mathilde s'étonnait de trouver à ces médianoches un délassement amer (MAURIAC, Génétrix, 1923, p.334). Arrivé à Archambault peu après minuit, nous réveillons Coppet, qui prépare un médianoche, et causons avec lui jusqu'au matin (GIDE, Voy. Congo, 1927, p.815).
Rem. Ce mot est parfois fém., v. supra ex. de Gautier.
Prononc. et Orth.:[]. Ac. 1694, 1718: me-, dep. 1740: mé-. Étymol. et Hist. 1671 (Mme DE SÉVIGNÉ, Lettres, éd. M. Monmerqué, t.II, pp.189-190 au sens donné par RICH. 1680: «sorte de soupé où l'on mange de la viande et qu'on fait un samedi après minuit sonné»). Empr. à l'esp. medianoche (composé de media, fém. de medio «qui est au milieu», du lat. medius, v. mi et de noche «nuit», du lat. noctem, v. nuit) propr. «minuit» (XIVe s. ds AL.),qui a dû prendre ensuite, en esp., le sens de «repas pris après minuit» (cf. FEW t.7, p.217b). Medianoche, terme de la noblesse a peu à peu été supplanté par réveillon, terme de la bourgeoisie (cf. FUR. 1690). Bbg. BOULAN 1934, p.80.

médianoche [medjanɔʃ] n. m.
ÉTYM. 1671, Mme de Sévigné; le mot daterait de la régence d'Anne d'Autriche (1643-1661); esp. medianoche « minuit ». REM. Le mot est parfois fait du féminin (→ ci-dessous, cit. 2).
Vx ou littér. Repas qui se fait un peu après minuit. Réveillon; → Ambiance, cit. 4; gondole, cit. 1. || À l'origine, le médianoche se faisait le lendemain d'un jour maigre ou jeûné (cf. Mme de Sévigné, 262, 6 avr. 1672).
1 — Ma foi, je vous avoue que je n'ai pas dîné. Elle me fit entrer dans une vaste salle à manger où se trouvait préparé un médianoche confortable.
Gide, Isabelle, I.
Littér., rare. Milieu de la nuit. Minuit.
2 Soirs, soirs, quels soirs alors, faits de quoi, et quand cela, je ne sais pas, d'ombre amie, de ciels amis, d'un temps repu, d'un temps de trêve, avant la médianoche, je ne sais pas (…)
S. Beckett, Textes pour rien, p. 193.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • medianoche — (plural mediasnoches) sustantivo femenino 1. Las doce de la noche, cuando el día acaba y comienza otro: La fiesta comienza a medianoche. 2. Horas centrales de la noche: Mi tío llegó hacia la medianoche. 3. Bollo pequeño algo dulce, partido en dos …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • medianoche — MEDIANOCHE. s. m. Terme qui a passé de l Espagnol dans le François, pour signifier un repas en viande qui se fait immediatement aprés minuit sonné, lors qu un jour maigre est suivi d un jour gras. Il y eut un grand medianoche samedi dernier.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • medianoche — 1. ‘Doce de la noche’: «Poco después de la medianoche llegó el féretro» (Montero Trenza [Cuba 1987]). Con este sentido, se aconseja su escritura en una sola palabra, aunque también se admite la grafía en dos palabras media noche: «La votación se… …   Diccionario panhispánico de dudas

  • medianoche — 1. f. Hora en que el Sol está en el punto opuesto al de mediodía. 2. Bollo pequeño partido longitudinalmente en dos mitades, entre las que se coloca una loncha de jamón, queso, etc …   Diccionario de la lengua española

  • Medianoche — La medianoche, literalmente “el centro de la noche”, es la hora arbitrariamente señalada para determinar el final de un día y el principio del siguiente en algunas culturas, principalmente occidentales. La medianoche dependió originalmente del… …   Wikipedia Español

  • medianoche — ► sustantivo femenino 1 Hora en que llega el final de un día y el comienzo de otro: ■ oí con claridad las doce campanadas de la medianoche. IRREG. plural mediasnoches 2 Horas centrales de la noche hasta que sale el sol: ■ un mal sueño me despertó …   Enciclopedia Universal

  • Medianoche — A sliced medianoche (with optional lettuce) A medianoche (literally midnight in Spanish) is a type of sandwich that originated in Havana, Cuba and is now served in many Cuban American communities in the United States. It is so named because of… …   Wikipedia

  • médianoche — (me di a no ch ) s. m. Repas en gras, qui se fait après minuit sonné, particulièrement lorsqu un jour gras commence à la suite d un jour maigre (médianoche était le terme de la cour, tandis que réveillon était celui de la ville). •   Après minuit …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • MÉDIANOCHE — s. m. T. emprunté de l espagnol. Repas en gras qui se fait après minuit sonné, particulièrement dans le passage d un jour maigre à un jour gras. Il y eut grand médianoche samedi dernier. Faire médianoche. Nous nous trouverons au médianoche …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • medianoche — (f) (Intermedio) momento en el que un día acaba y otro empieza Ejemplos: Me llamó a medianoche para ser el primero en felicitarme en mi cumpleaños. Vuelve a casa antes de medianoche, porque mañana tienes que madrugar. Sinónimos: bollo, bocadillo …   Español Extremo Basic and Intermediate